Vous êtes ici : Version française > Recherche > Séminaires de recherche > Séminaire d’Histoire des Idées

Autour du livre de Jacques Krynen: "Le théâtre juridique. Une histoire de la construction du droit" _07/05/2019

Le 7 mai 2019

10h-12h
Université Lyon 3, campus Manufacture des Tabacs, Salle 316

SÉMINAIRE D'HISTOIRE DES IDÉES : SÉANCE SPÉCIALE

Pour cette séance spéciale, le séminaire "Histoire des idées" accueille Jacques Krynen (université Toulouse-Capitole), qui présentera son ouvrage Le théâtre juridique. Une histoire de la construction du droit

Au XXe siècle le droit semble avoir tout colonisé. On trouve du droit partout, du droit pour tous, du droit pour tout. Certains observateurs dénoncent l’inefficace et suffocante portée d’un tel phénomène, d’autres en éclairent les formes et les causes immédiates.
Différent est l’objet de ce livre : considérant le natif et continuel besoin de droit de l’Occident, il s’attache à sa construction depuis l’Antiquité, met ainsi en vaste perspective son emballement contemporain. Sont retracés la tâche et le fonctionnement séculaires de chacune des trois forces créatrices de la normativité juridique : la science du droit, la législation, la jurisdiction. Est également résumée l’histoire longue de leur action conjuguée puisque, depuis la naissance médiévale des États, aucune de ces forces n’a pu s’affirmer sans les autres. Elles ont joué ensemble et c’est dans l’interdépendance qu’elles élaborent encore, à l’échelle européenne et internationale, ces normes innombrables venant supplanter les droits nationaux.
Le savant, la loi, le juge. Quels que soient l’époque ou le régime, cette bâtisseuse triade n’œuvre cependant pas régulièrement dans l’harmonie. Au travers d’un moment ou d’un acteur de la construction du droit en France, Jacques Krynen met en relief la rivalité chronique marquant les relations entre la législation issue du politique, et la jurisdiction issue des tribunaux. Cette rivalité peut être source de fortes tensions et nuit au caractère obligatoire du droit. La scène du théâtre juridique, jamais assujettie à de précises partitions, fera toujours place aux libres montages, aux débordements et improvisations.

Pour aller plus loin