Vous êtes ici : Version française > Recherche > 7 aires de recherche > Modernités britanniques

Modernités britanniques

Présentation de l'aire

Cette aire de recherche s'organise autour d'un séminaire, « Modernités britanniques / Approaches to British Early Modernity ». Il est coordonné par Claude Gauthier (PR, philosophe, ENS), Arnaud Milanese (MCF HDR, philosophe, ENS), Sophie Chiari (PR, études anglaises, UCA), Sophie Lemercier-Goddard (MCF, études anglaises, ENS).

Le séminaire se déroule sur deux campus. Il est animé en partie à Lyon (ENS) par Claude Gauthier, Arnaud Milanese et Sophie Lemercie-Goddard. Il est aussi organisé à Clermont-Ferrand (UCA) par Sophie Chiari.

Le séminaire s’intéresse à la constitution de la modernité britannique, sous toutes ses formes. Il privilégie l’étude du monde anglo-saxon des XVIe et XVIIe siècles. Ce type de séminaire s'intéresse à la littérature (et en particulier aux études shakespeariennes), à la philosophie et à l’histoire des idées et des représentations. Il permet de fédérer de nombreuses forces vives à un niveau régional, national et international.

L’objectif de ce séminaire est, au sein du Labex COMOD, de proposer une manifestation scientifique :
  • à la fois lyonnaise et clermontoise
  • qui s'inscrive durablement dans le paysage des études anglophones sur la Renaissance
  • qui décloisonne nos champs de spécialité dans ce domaine (le séminaire s’intéresse au théâtre, à la peinture, à la poésie, aux adaptations cinématographiques, à la science, à l’écocritique…)
  • qui propose un espace d’échange et de dialogue sur la durée, à la fois national et international : volonté d’établir un contact entre jeunes chercheurs et collègues confirmés. Accueil des collègues spécialistes en études shakespeariennes lors de leurs séjours en Europe. Accueil des chercheurs d’envergure internationale désireux de venir partager leurs recherches et de faire connaître leurs ouvrages.
 

Les formations

A l’Université Clermont Auvergne, ce séminaire fait partie de la formation doctorale des doctorants de l’ED LSHS. Il doit permettre aux doctorants d’élargir leur culture générale, de se rencontrer, de se constituer un premier réseau au sein des « early modern studies », et d’élargir leurs approches et enrichir leurs outils méthodologiques s’ils viennent d’une spécialité différente.
A l’ENS, ce séminaire est ouvert à tous les étudiants ; il est validé par les étudiants de pré-master qui suivent le cours de Formation à la Recherche en Etudes Elisabéthaines (ANG3107).

Les ressources

Captation vidéo du séminaire "to cut or not to cut" avec Russell Jackson