Le texte saint de l’islam a une histoire, de même que sa présence dans les cultures française et européenne. Il a été traduit dès le 12e siècle, à l’initiative de Pierre le Vénérable, abbé de Cluny.

Soutenu en 2017 par le Labex COMOD, notre projet vise (dans un premier temps) à encoder et mettre en ligne l’édition du Caire ainsi que deux versions anciennes et une version moderne du Coran. Une présentation synoptique, des contextualisations précises permettront de les comparer et de les rapporter aux représentations de l’islam qui ont cours au 21e siècle.

 

Ce qui est fait:

1. Réalisation d’un prototype de présentation web des versions alignées, via une modification / adaptation du logiciel Versioning Machine (http://v-machine.org, développement conjoint Maynooth University, Digital Humanities Observatory, The University of Maryland Libraries, the Maryland Institute for Technology in the Humanities, and the New Jersey Institute of Technology, outil au départ pensé pour la visualisation des différents témoins d’un même texte, adapté ici pour paralléliser le texte moderne du Coran découpé en versets et les traductions de Bibliander et Du Ryer, où des milestones sont déposés pour repérer les passages plus ou moins équivalents auxdits versets).
2. Création d’un environnement de travail permettant aux scientifiques de placer les repères de textes pour l’alignement au verset, via la personnalisation d’un éditeur de fichier XML. Double objectif : permettre aux chercheurs de travailler sur des fichiers XML « sans le savoir » (rendu « WYSIWYG ») et leur permettre de voir l’alignement se faire au fur et à mesure de leur travail dans le prototype web.
3. Formation des ingénieurs du pôle Humanités Numériques de l’IHRIM : le projet Coran 12-21 a financé un stage de formation de 2,5 jours pour 3 ingénieurs auprès du Pôle Document Numérique de la MRSH de Caen pour apprendre à créer ces environnements de travail dédiés. Les ingénieurs se sont engagés à reproduire cette formation en 2018 sur Lyon pour tous les ingénieurs du Labex COMOD qui seraient intéressés, grâce au programme MutEC (cette formation est en cours de programmation par l’Atelier Humanités Numériques de l’ENS de Lyon, animé par Nathalie Arlin). Ce savoir-faire peut en effet être utilisé et adapté pour toute édition scientifique numérique, même très différente du projet Coran 12-21.
4. Installation des environnements de travail XML dédiés et formation des chercheurs.
5. Parallélisation de la traduction française moderne et de la traduction de Du Ryer.

 

Ce qui est en cours:

1. Adaptation de la versioning machine, par exemple pour déclencher la surbrillance de plusieurs versets et pour permettre la visualisation correcte de versets parallèles éloignés sur l’écran.
2. Édition de la traduction française par Du Ryer selon le protocole d’établissement défini (les milestones ont été posés d’après la saisie originale).
3. Parallélisation de la traduction latine.
4. Vérification des parallélisations achevées ou en cours.

 

Ce que nous souhaitons faire à l'avenir:

1. Rédiger les notices de chaque traduction et lancer l'implémentation de commentaires (qui s'enrichiront progressivement).
2. Mettre en ligne les versions déjà parallélisées.
3. Saisir, paralléliser et présenter d'autres versions du Coran, à commencer par celle de Régis Blachère.
4. Organiser un colloque international sur les versions du Coran en Europe, en accompagnement du site réalisé.

 

Participants au projet: